Exit les bonnes résolutions, vive la Wish List du nouvel an !

Avec la nouvelle année revient l’éternelle question des bonnes résolutions. Et si vous optiez plutôt pour une wish list ?

Les bonnes résolutions, c’est toupourri d’abord, na !

Début d’année rime systématiquement avec « bonnes résolutions ». Et si, cette année, on suivait le conseil de Madame Connasse : et si, en 2019, on optait plutôt pour improviser ? 😉

Plus sérieusement, avec les bonnes résolutions, on a tendance à s’imposer des contraintes, des interdits, des objectifs à atteindre, plutôt que s’autoriser des rêves, des projets et des espoirs. On entretient ainsi davantage le sentiment d’échec (zut, c’est déjà raté pour mon régime avec cette raclette en janvier…) que celui de joie (youpi, j’ai passé une super soirée à rigoler avec des amis que j’adore !). Ainsi, comme le note si justement My Life is Beautiful en citant La Rochefoucauld, « il faut tenir à une résolution parce qu’elle est bonne, et non parce qu’on l’a prise ».

D’ailleurs, on (s’il n’est pas un con) présente à un proche ses vœux, ses souhaits, qu’ils soient de bonheur, de santé, de réussite, en somme, ses whishes, pas l’atteinte de ses bonnes résolutions. Alors, pourquoi ne pas s’appliquer ces vœux à soi-même ? 🙂

La wish list n’est pas une to-do-list ou une bucket list

Dans cet esprit, là où les bonnes résolutions se basent sur des objectifs à atteindre, la wish list s’appuie sur les souhaits qu’on aimerait voir se réaliser. Il ne s’agit donc en aucun cas d’une to-do-list ou d’une bucket list. Aucune mission à réussir coûte que coûte, avec ce désagréable sentiment d’échec en bouche dans le cas contraire. La wish list est une inspiration de choses qui vous plairaient, de souhaits que vous aimeriez se voir accomplir.

La wish list permet ainsi, en fin d’année (et tout au long de celle-ci quand on coche un chouette vœu exaucé), un moment de gratitude, de joie. Dans les périodes tristounes, on a tendance à tout voir en noir. La wish list permet de dresser un bilan des choses positives qui sont bel et bien survenues au milieu des inévitables soucis et peines.

Et les souhaits non exaucés toujours d’actualité en fin d’année ne sont pas un échec, ils ne sont pas « perdus ». Ils vous fournissent une jolie source d’inspiration pour commencer votre wish list l’année suivante. Certains rêves mettent du temps à s’accomplir, mais n’en sont que meilleurs !

crazy_platypus_exit-les-bonnes-resolutions-vive-la-wish-list-du-nouvel-an (2)

Préparez votre wish list

Rien de plus personnel que les souhaits qui nous animent. Ils peuvent être de tout ordre, dans tous les domaines. Personnels, relationnels, professionnels, matériels, spirituels, santé, projets, loisirs : tout ce qui est susceptible de contribuer à votre épanouissement personnel, à faire pétiller votre vie ! En somme, tout ce que vous auriez envie de vous souhaiter à vous-même, comme vous l’avez fait avec vos proches, pour la nouvelle année. Aimez-vous comme vous aimez votre famille et vos amis (gros défi, je sais…), soyez bienveillant envers vous-même (ne serait-ce que l’espace de quelques minutes), et espérez pour vous autant de jolies choses que vous en espérez pour ceux que vous aimez.

Pour vous donner un exemple, pour 2018 j’avais noté un peu pêle-mêle ce que j’espérais, avec certaines choses « brutes », certaines choses avec un suivi mois par mois pour voir la régularité sur l’année, et certaines « sous-catégories » dans des thèmes. Pour 2019, j’ai réuni en quatre grandes catégories mes souhaits, que j’ai détaillés dans chacune. Sachant que certains souhaits ne pourront sans doute pas se réaliser, mais n’est-il pas aussi important de rêver un peu ? Et, nouveauté, j’ai même laissé cinq lignes vierges, de jolis moments avec mes proches, car j’espère qu’ils auront lieu, mais que j’attends de me laisser surprendre par ce que me réserve en positif 2019, et que je complèterai quand un arrivera (puis, je l’espère, un deuxième, et ce jusqu’au cinquième).

Votre wish list peut ne comporter que quelques points ou en compter plusieurs, épars ou réunis en catégories. Comme bon vous semble. N’hésitez pas à commencer par jeter pêle-mêle tout ce qui vous vient sous forme de brouillon, qu’il soit griffonné sur un dos d’enveloppe ou tapé sur le bloc-notes de votre téléphone. Ensuite, réajustez, réagencez et fignolez selon vos goûts. Et voilà, votre wish list est prête !

Ne vous reste plus qu’à vous réjouir pour chaque vœu exaucé, que vous le validiez/cochiez au fil de l’eau en cours d’année ou que vous dressiez un bilan en fin d’année, et, lorsque celle-ci sera achevée, à apprécier tous les espoirs que vous avez vu se réaliser, et tous les rêves qu’il vous reste encore à vivre ! 😀

crazy_platypus_exit-les-bonnes-resolutions-vive-la-wish-list-du-nouvel-an (3)

Mettez votre wish list où bon vous semble !

Étant adepte du Bullet Journal depuis déjà plusieurs années, ma wish list est bien entendu intégrée à ce super-tipi-top outil sur organiseur Clipbook. Mais vous pouvez bien entendu opter pour tout support qui vous correspond le mieux : agenda, papier magnétisé sur le frigo ou épinglé sur le tableau pense-bête, appli sur votre smartphone, qu’importe ? Tout ce qui compte est que le support vous ressemble et vous soit le plus adapté. Crazy Chéri, pour sa part, après avoir égaré la feuille volante de début 2018, a opté pour recopier son brouillon de wish list 2019 dans un petit carnet toujours placé sur son bureau, pour être certain de pouvoir la retrouver en début d’année prochaine au moment de son bilan. 🙂

crazy_platypus_exit-les-bonnes-resolutions-vive-la-wish-list-du-nouvel-an (4)

Publicités

2 commentaires sur « Exit les bonnes résolutions, vive la Wish List du nouvel an ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s