Un tatouage éphémère naturel avec INKA : le crazy test

Envie d’un tatouage temporaire, pour une occasion ou pour voir le rendu possible d’un permanent ? Découvrez le crazy test du tatouage naturel éphémère INKA.

INKA, un tatouage temporaire naturel

Bon, alors je ne vais pas tourner autour du pot, j’ai découvert INKA tout simplement sur une publicité Instagram. Le sujet du tatouage étant récurrent ces temps-ci chez nous, Crazy Chéri s’apprêtant à passer le pas de son premier, l’idée trottine doucement dans ma tête. Mais sans certitude aucune. Quoi de mieux, dans ce cas, que d’essayer, dans un premier temps, un tatouage temporaire ? C’est la promesse d’INKA.

Ce tatouage est présenté comme doublement naturel : contrairement à du henné par exemple, il a la même teinte bleu-noir qu’un vrai tatouage, mais en plus il n’est composé que de produits végétaux, qui n’ont pas été testés sur les animaux. Après une heure de pose, le tatouage apparaît progressivement au fil des vingt-quatre heures suivantes. Ce temps de pose puis d’apparition s’explique par la substance active de l’encre, le jus de Jagua, qui déclenche progressivement une oxydation naturelle des cellules de la peau. Le tatouage s’estompe ensuite avec le cycle de régénération des cellules cutanées.

Crazy test du tatouage éphémère Inka

Pour tester ce temporary tattoo, j’ai tout-bien-fait-comme-ils-disent-sur-la-vidéo. Enfin, pour être exacte, c’est même Crazy Chéri qui s’est collé à la pose (la goutte de sueur perlant au front de stress de mal faire 😉 ), avant que je n’attende les 60 minutes pour enlever le pochoir.

crazy_platypus_un-tatouage-ephemere-naturel-avec-inka-le-crazy-test (2)

Et toujours-comme-ils-disent sur la vidéo, en effet, 24 heures après le tatouage éphémère était bien là ! 🙂

crazy_platypus_un-tatouage-ephemere-naturel-avec-inka-le-crazy-test (3)

Pour le suivant, j’ai décidé d’être une warrior et de le faire toute seule (quel courage quand il s’agit de faire des tests pour ce blog, n’est-il pas ? 😉 ), et là encore aucun souci pour la pose, ni pour l’apparition progressive du tatouage au fil des heures.

crazy_platypus_un-tatouage-ephemere-naturel-avec-inka-le-crazy-test (4)

Alors, suite à ce double test, j’opte pour commencer par les bémols car, forcément, il y en a quelques-uns, pour conclure l’article sur les points positifs, plus nombreux selon moi.

Les crazy bémols sur le tatouage temporaire INKA

Alors, le premier bémol est évidemment le temps de tenue sur la peau, mais ça, je m’en doutais dès le départ. Selon les publicités, il est annoncé « 10 à 15 jours » ou « 8 à 15 jours ». En ce qui me concerne, ça a été « 5 à 8 jours ». Les tatouages ont parfaitement tenu pendant 3 jours, ont légèrement commencé à s’estomper au jour 4, puis ont continué progressivement jusqu’à avoir quasiment totalement disparu au bout d’une semaine. Je me dois de préciser que c’était l’été, donc avec quelques baignades, mais je suis loin de passer des heures dans l’eau, donc je ne pense pas que cela ait considérablement enlevé le tatouage, en tout cas pas davantage qu’avec une douche quotidienne. Ceci étant un bémol pour qui souhaite le garder longtemps, mais pas nécessairement négatif pour qui ne doit pas le laisser davantage parce qu’il reprend le travail, va voir sa grand-mère, ou tout autre motif de vite-vite-non-je-n’ai-pas-de-tatouage-hein-en-fait.

crazy_platypus_un-tatouage-ephemere-naturel-avec-inka-le-crazy-test (5)

Second bémol : les pochoirs sont à usage unique ce qui, en plus d’être tout sauf écolo, a aussi un coût… Des pochoirs réutilisables seraient les bienvenus. Car pour un tatouage qui dure une semaine, entre l’encre et le pochoir à jeter ensuite, et bien entendu les frais de port, cela représente plusieurs euros tout de même, point important pour le Prolo Platypus que je suis. Néanmoins, le site propose à l’occasion des codes promo (dont je me suis servie), ce qui réduit quelque peu le coût non négligeable de ce tatouage éphémère.

Enfin, comme pour tout tatouage à pochoir, si le panel proposé est assez vaste, il y a évidemment moult motifs qui ne correspondent pas aux goûts de chacun, là où on aimerait trouver certains « classiques » qui n’y sont pas nécessairement.

Les atouts du tattoo éphémère INKA

Le rendu du tatouage est effectivement extrêmement proche dans sa teinte d’un vrai tatouage, ce qui est très appréciable par rapport à des encres à tampon estivales, ou encore à du henné qui lui aussi tient, mais n’a pas la même couleur qu’un tatouage.

Par ailleurs, s’il n’a pas tenu aussi longtemps qu’indiqué sur le site (ce à quoi je m’attendais évidemment), il reste néanmoins bien visible quelques jours, et ne part pas à la première baignade comme une quelconque décalcomanie. La tenue dépend aussi d’ailleurs des motifs, le second, plus rempli, ayant tenu davantage que le premier, plus fin, qui a servi de support pour les photos quotidiennes.

L’encre INKA étant naturelle, constituée de substances végétales, non seulement elle n’implique pas de produits chimiques sur la peau, mais se conserve aussi tant qu’elle est placée au réfrigérateur. Elle peut aussi être congelée pour être réutilisée plus tard, test que j’ai effectué entre les deux tatouages, et elle a bien fonctionné même après un passage de deux semaines au congélateur.

Autre avantage que je vois dans ce tatouage éphémère : effectuer des tests de motifs et d’emplacements lorsque l’on envisage de se faire faire un tatouage définitif, mais sans être encore sûr du type de dessin que l’on souhaite, ou que l’on veut se faire une idée du rendu en fonction de l’endroit où on le place. Typiquement, avec ce test, je sais que si je devais me faire un jour tatouer au niveau des poignets (ce qui est certes très peu probable), ce serait plutôt à celui de gauche que de droite, car étant droitière, je me sers plus de cette main, mon bras est donc plus souvent orienté vers le bas, et j’en ai beaucoup moins profité que sur le poignet gauche, dont l’intérieur est plus souvent tourné vers le haut en fait. En somme, un excellent test de positionnement pré-tatouage pour ceux qui envisagent d’en faire un à terme.

Par ailleurs, le tatouage éphémère est idéal pour les occasions où l’on souhaite se faire plaisir avec un « décorum corporel » sans pour autant se tatouer définitivement, tout en étant certain que cette touche ne partira pas en cours de journée ou dans la soirée.

Micro-crazy-bilan sur le tatouage éphémère INKA

En conclusion, si je ne m’en ferai pas en continu car il a tout de même un petit coût que l’on ne peut pas se permettre à l’année longue avec notre Crazy Family nombreuse, je regarderai régulièrement s’il y a des codes promo pour me refaire le plaisir pour certaines occasions, qu’elles soient festives ou juste pour moi, de tatouages éphémères INKA. 🙂

crazy_platypus_un-tatouage-ephemere-naturel-avec-inka-le-crazy-test (6)

 

Tattoo articles sur le tatouage

2 commentaires sur « Un tatouage éphémère naturel avec INKA : le crazy test »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s